• La Véritable Cuisine de Famille - Mon livre de cuisine de 1935

    la véritable cuisine de famille3

    Je l'avoue bien franchement., je ne suis qu'une piètre cuisinière... La faute à la vie. Mais il faut bien manger et de temps en temps, je sors mes livres de cuisine et je mijote un bon (ou pas) petit plat. Je suis jeune, donc j'ai encore pas mal d'années pour tester mes performances ou désastres sur mon cobaye préféré : mon homme.

    Aujourd'hui, je vous présente mon plus vieux livre de cuisine. Il n'est pas dans un état formidable : il a bien vécu le pauvre. Sa couverture est presque illisible et le papier est bien jauni. Il est bourré de petits morceaux de papiers, d'astuces et recettes, écris à la main par son ancienne propriétaire (une vieille dame).

    Son titre "La véritable cuisine de famille" par Tante Marie, était le livre à offrir à toute nouvelle mariée se mettant en ménage. Aux Editions A.TARIDE - 18 & 20 Boulevard Saint-Denis Paris.

    "La bonne et vieille cuisine française"

    Oui, oui ! Oubliez les termes de verrines, siphons... que de la bonne et vieille cuisine de famille. 1000 recettes et 500 menus (rangés par mois et saison). Le cadeau parfait pour toutes les femmes en 1935. (Les hommes n'avaient pas encore ce genre de lecture dans leur book-liste)

    Voici un extrait de la partie : Invitations et préséances

    " Les inivitations à un repas (généralement un dîner) doivent se faire huit ou dix jours à l'avance. L'invité doit répondre aussitôt que possible et, dans le cas d'un refus, donner une excuse plausible. En acceptant une invitation à dîner, on s'engage moralement à rendre une politesse semblable dans le courant du mois suivant.

    Une Maîtresse de maison doit mettre tout en oeuvre pour contenter ses invités et leur rendre sa masion agréable : le choix des convives à un même repas a donc une grande importance. Il faut autant que possible rassembler autour d'une même table des personnes de situation et d'éducation égales, pour sympathiser dans la conversation qui ne manquera pas de s'engager entre les invités.

    Les présentations ont lieu au fur et à mesure de la venue des invités qui doivent arriver à l'heure exacte donnée par la Maîtresse de maison. Celle-ci à la tâche délicate de placer ses invités avec discernement.

    Le Maître et la Maîtresse de maison occupent le milieu de la table, en face l'un de l'autre. Les places d'honneur sont à leur droite et se donnent à la dame et au monsieur les plus âgés ou aux personnes auxquelles on veut rendre spécialement une politesse. Les places de gauche sont occupées par la seconde dame et le second monsieur que l'on veut honorer également par rang d'âge parmi les invités - et ainsi de suite.

    Chacun attend alors derrière sa chaise que la Maîtresse de maison ait donné le signal pour s'asseoir. C'est également la Maîtresse de maison, qui en se levant, donne le signal pour se retirer de table."

    Je n'hésiterais pas à partager quelques recettes ici-même !

    la véritable cuisine de famille

     

    la véritable cuisine de famille 2

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :