• Les vide-greniers, la seconde âme des objets

    2010 (8)Depuis toute petite, j'ai arpentée les vide-greniers. Non pas en tant qu'acheteuse, mais bien vendeuse. Chaque dimanche avant le lever du soleil, mon père et moi étions sur les routes nous rendant dans les petits vide-greniers du département. Dans le froid, sous la pluie, dans le brouillard, sous la chaleur étouffante, on présentait un stand long de 4 à 5 mètres. Chaque jour, on devait décharger et ramasser des objets hétéroclythes : de la vaiselle, du tissus, des boutons, du matériel agricole d'un autre âge, de la ficelle, des cartes postales, des meubles...

    Les journées étaient longues mais j'en profitais pour visiter le village : tour à l'église,du château du coin, visite des petites ruelles... J'ai vue aussi tout types d'acheteurs défiler dans une journée : des brocanteurs du matin, toujours pressés... au petit vieux qui vous machande 50 cts, des acteurs qui recherchent des habits d'époques, des jeunes couples souvent incultes qui s'inventent des utilisations loufoques de certains objets, les je-sais-tout-sur-tout... On en voit passer du monde dans une journée.

    Voici quelques photos que j'ai réalisé il y a quelques années. Ces objets ont sûrement une autre vie maintenant. Si les objets pouvaient parler, ils en auraient des choses à dire... 

    En cliquant sur les photos, vous pouvez les visionner en grand format pour apprécier les détails. Photos  propriétés de ce site Delicieuse®. Si vous souhaitez utiliser les photos, merci de me contacter à dewoitine5@hotmail.fr- Merci.

    2010 (11)2010 (12)

    2010 (17)2010 (3)

    2010 (14)2010 (16)


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :